Calcul d' alcoolémie

A partir de la teneur en alcool du nombre de verres que vous avez bu (voir plus bas), vous pouvez calculer votre alcoolémie.

Veuillez renseigner les champs en étant le plus précis possible en vue d'obtenir un résultat s'approchant au plus près de la réalité.
Ajustez car les valeurs ici sont celles des bars....A la maison on met des doses plus importantes (compter x2)

1- Au cours de votre "bringue", vous avez consommé

  Nombre :

  Nombre :

  Nombre :

  Nombre :

  Nombre :

Quel jour :  Quel mois :

A quelle heure environ avez vous pris votre premier verre ?

Durant combien de temps avez vous consommé ?
2- Si, par la suite, vous avez continué à "fêter", indiquez combien d'heures après le dernier verre consommé vous avez recommencé à boire, et quoi.
 
Nombre d'heure(s) écoulée(s) après le dernier verre consommé :

  Nombre :

  Nombre :

  Nombre :

  Nombre :

  Nombre :

Indiquez votre poids :
kg

Indiquez votre sexe : Homme Femme


 

Votre taux d'alcoolémie est égal à : g/l , soit   milligrammes par litre d'air expiré

Vous serez alcoolisé durant environ heures.


Lisez ce qui suit

Le taux maximum d'alcool dans l'organisme est atteint environ 30mn à 1h30 après la prise du dernier verre.
L'alcool disparait à raison de 0.10 à 0.15g /heure (en moyenne) suivant les individus.
Les calculs effectués ici tiennent compte d'une perte de 0.12g / heure (moyenne pour l'ensemble de la population).

Le fait d'être à jeun ou non ne modifie en rien le taux d'alcool. Etre à jeun fera juste que le taux sera atteint plus rapidement.
Le fait d'ajouter de l'eau dans un verre d'alcool
ne modifie pas non plus les degrés ingurgités.

Ne cherchez pas un quelconque échappatoire qu'on pourrait vous vendre pour éliminer l'alcool, c'est inutile et sans aucun effet.

Vous avez bu, et seul votre organisme va éliminer, à son rythme.
 

Le degré d'alcool inscrit sur une bouteille représente la quantité d'alcool effectivement contenu dans le récipient, exprimé en pourcentage
(volume d'alcool / volume de boisson).
Ce chiffre correspond donc au volume d'alcool en ml contenu dans 100 ml de boisson.

Exemple : 4.5% sur une bouteille de biere = 4.5 ml d'alcool pour 100 ml de bière.
On converti la quantité d'alcool en grammes en multipliant le volume d'alcool par sa densité, soit 0.8.
Pour l'exemple précédent, 4.5 ml d'alcool dans 100 ml de boisson = 4.5 * 0.8 = 3.6 g d'alcool dans 100 ml.
 

Si vous aimez cette page, nous vous serions reconnaissant de l'indiquer et de la partager.


 


Le graphique plus bas considère que l'atteinte du taux maximum est atteint 1 heure après la prise du dernier verre.


Attente de données.....


Les boissons alcoolisées les plus usuelles contiennent en moyenne :

Boissons

Degré

Grammes

1 litre de bière ou de cidre ( 1 ml = 0.04g )

5 %

40 g

1 demi de bière (250 ml ou 25 cl ) ( 1 ml = 0.056 g )

7 %

14 g

1 litre de vin (1 ml = 0.08 g )

10%

80 g

1 bouteille de vin de 75 cl 10% 60g

1 verre de vin 12.5 cl ( 1 ml = 0.08g )

10 %

8 g

1 verre de vin 12.5 cl ( 1 ml = 0.096g)

12 %

9,6 g

1 bouteille de vin de 75 cl 12% 72g

1 litre d'apéritif (1 ml = 0.16 g )

20 %

160 g

1 verre de 50 ml ou 5 cl de Porto (1 ml = 0.16 g )

20 %

8 g

1 litre d'eau de vie ( 1 ml = 0.32 g )

40 %

320 g

1 verre de 40 ml ou 4cl de whisky (1 ml = 0.32g )

40 %

12,8 g

1 coupe de champagne 9cl ( 1 ml = 0.08g )

10 %

7,2 g

Le taux d'alcoolémie maximum autorisé en France est de 0,49 gramme/litre de sang, ce qui équivaut à 0,24 milligramme/litre d'air expiré. (A partir de 0.50 g/l, vous êtes verbalisé)

Taux supérieur ou égal à 0.5 g/l et inférieur à 0.8 g/l : 135 euros d'amende + 6 points retirés (contravention)
Taux supérieur ou égal à 0.8 g/l : suspension immédiate du permis d'au minimum 2 mois + 6 points retirés + tribunal
(délit)

Le taux maximum d'alcoolémie est atteint entre 30mn et 1h30 après le dernier verre consommé.

Informations bonnes à savoir

A l'aide d'un éthylotest électronique, que de surprises, surtout lorsqu'on entend les forces de l'ordre affirmer que seule la consommation d'alcool en tant que telle est prise en compte par les instruments dans lesquels ils font souffler.

Exemples concrets


Je fus un jour pris d'une légère nausée. Zou, salle de bain, et brossage des dents afin de faire passer le gout amer de cette nausée. Tout en maniant la brosse, je lis, par hasard, comme ça, pour m'occuper, la composition du dentifrice. Plein de produits dont les noms finissent en "ol".
Je me précipite sur mon éthylotest et là.....Horreur : 0, 45 par litre de sang. Il a fallut 30 mn pour que je revienne à 0. 30 mn, une éternité, surtout si on doit souffler entre temps.

 

Se brosser les dents n'ajoute pas d'alcool dans le sang mais...

Il faut juste savoir que l'ensemble des cellules de la bouche, les papilles de la langue sont imprégnées durant un moment des produits contenus dans les dentifrices et chewing-gum. Ce qui affole les éthylotests, aussi sophistiqués soient-ils.
Mais ça, la maréchaussée n'en a cure. L'instrument indique tant, donc vous avez bu.
(Benêts les gendarmes et autres policiers. D'un autre coté, il faut les comprendre. S'ils ne mettent pas assez de prunes, ils n'ont pas d'avancement).


J'ai fais le test plusieurs fois, à différentes heures de la journée, sur plusieurs mois. Même résultats (à peu près), suivant les dentifrices.
Expérience menée aussi sur un gamin de 10 ans. 0.38 durant 15 mn.

Plus fort encore

Brossage de dents + un chewing-gum sans sucre gout menthe. 0.75g/l dans les 5 mn, 0.5g/l dans les 30 mn

Moralité avant de prendre la route

Si vous avez bu : NE PRENEZ PAS LE VOLANT. Allez vous coucher ou retournez boire :-)
Si vous n'avez pas bu, ne prenez pas de gomme, et ne vous lavez pas les dents.